Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de Monaco en Russie

En cas d'urgence

En cas d'urgence

Visitmonaco

Visitmonaco

Actualités de l'ambassade

Interview de S.E.Mme Martini dans Monaco Business
9 décembre 2021

Interview de S.E.Mme Martini dans Monaco Business

S.E.Mme l’Ambassadeur a  accordé une interview à Monaco Business, le magazine Russe de la Principauté.
ARCHIVES
ACTUALITÉ
Signature d’un accord bilatéral sur la reconnaissance des diplômes

3 décembre 2021

Signature d’un accord bilatéral sur la reconnaissance des diplômes

ARCHIVES
ACTUALITÉ
Dîner de Madame l’Ambassadeur à Moscou

16 septembre 2021

Dîner de Madame l’Ambassadeur à Moscou

ARCHIVES
ACTUALITÉ
 Dîner des Ambassadeurs

19 juillet 2021

Dîner des Ambassadeurs

ARCHIVES
ACTUALITÉ

Actualités internationales

Monaco participe à la 133ème Session Ministérielle du Conseil de l’Europe
22 mai 2024

Monaco participe à la 133ème Session Ministérielle du Conseil de l’Europe

Monaco participe à la 133ème Session Ministérielle du Conseil de l’Europe ©DR Mme Isabelle Berro-Amadeï, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, a pris part à la 133ème Session Ministérielle du Conseil de l’Europe qui s’est tenue à Strasbourg les 16 et 17 mai 2024.A l’occasion de cette session, une cérémonie commémorative marquant le 75ème anniversaire de l’Organisation a eu lieu à l’Opéra national du Rhin de Strasbourg.Dans son intervention, le Conseiller-Ministre a rappelé le soutien de Monaco à la défense des trois piliers de l’Organisation, que sont les droits de l’Homme, la démocratie et l’Etat de droit et elle a souligné le rôle central de la Cour européenne des droits de l’Homme qui constitue « un rempart contre l’affaiblissement des valeurs promues par le Conseil de l’Europe ». Isabelle Berro-Amadeï a également salué le lancement effectif, le 2 avril 2024, du Registre des dommages causés par l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, auquel Monaco a adhéré dès sa création en mai 2023.Parmi les points à l’ordre du jour, il convient de mentionner l’adoption de la Convention-Cadre sur l’intelligence artificielle qui est le premier instrument juridique international créé dans ce domaine.Les Ministres des Affaires Etrangères ont aussi dressé un premier bilan de la mise en œuvre de la Déclaration de Reykjavik adoptée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres en mai 2023.La session a pris fin avec la passation de la Présidence du Comité des Ministres entre le Liechtenstein et la Lituanie.
l’ONU Monaco confirme son engagement pour la conservation de la diversité biologique marine en haute mer
13 mai 2024

l’ONU Monaco confirme son engagement pour la conservation de la diversité biologique marine en haute mer

S.E. Mme Isabelle Picco, Représentant permanent de Monaco près l’ONU, remet l’Instrument de ratification au Chef de la Section des Traités de l’ONU, M. David Nanopoulos, le 9 mai 2024. © UN Le jeudi 9 mai 2024, la Principauté est devenue le premier Etat européen et méditerranéen à ratifier l’Accord sur la haute mer* dit « Accord BBNJ », lorsque S.E. Mme Isabelle Picco, Représentant permanent de Monaco auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a remis l’instrument de ratification au Chef de la Section des Traités de l’Organisation. Cette ratification fait suite à la signature de l’Accord par S.A.S le Prince Souverain dès le premier jour de son ouverture à signature, le 20 septembre 2023, à New York. L’Accord BBNJ, qui complète la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, vise à protéger, restaurer et assurer l'utilisation durable du milieu marin, à maintenir l'intégrité des écosystèmes océaniques et à conserver la valeur inhérente à la diversité biologique, par exemple par la création d’aires marines protégées en haute mer. Le processus de négociation a duré près de 20 ans et Monaco a pris une part active à toutes ses étapes, depuis la création d’un groupe de travail informel (2004-2015). La Conférence des Nations unies sur le développement durable, dite « Rio +20 », avant laquelle la Principauté avait accueilli un atelier préparatoire sur la durabilité de l’Océan, a été une étape importante pour accélérer les travaux.La contribution de Monaco et les propositions faites lors des sessions du Comité préparatoire (2016-2017) et de la Conférence intergouvernementale chargée d’élaborer le texte de l’Accord (2018-2023) ont été unanimement saluées et le résultat obtenu constitue une victoire du multilatéralisme.A ce jour, le texte a fait l’objet de cinq ratifications (les Palaos, le Chili, le Belize, les Seychelles et la Principauté de Monaco). Les démarches en cours laissent espérer que les cinquante-cinq ratifications encore nécessaires pour son entrée en vigueur pourraient être déposées dans les prochains mois à l’ONU.*Accord se rapportant à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et portant sur la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale, dit « Accord BBNJ » (acronyme anglais pour « biodiversity of areas beyond national jurisdiction »)
Présentation des Lettres de créance de S.E. Mme Valérie BRUELL-MELCHIOR à S.E. Mme Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de l'OIF
8 mai 2024

Présentation des Lettres de créance de S.E. Mme Valérie BRUELL-MELCHIOR à S.E. Mme Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de l'OIF

©DR Le 2 mai 2024, S.E. Mme Valérie BRUELL-MELCHIOR a présenté ses Lettres de créance à S.E. Mme Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie, au Siège de l’Organisation. Cette cérémonie a été suivie d’une audience privée au cours de laquelle la Secrétaire générale a tenu à reconnaître l’engagement de S.A.S. le Prince Souverain et de la Principauté au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). A été notamment évoqué le XIXe Sommet de la Francophonie, Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage, qui se réunira en octobre à Villers-Cotterêts et Paris, et qui sera un des temps forts internationaux de cette année 2024. L’Ambassadeur a réitéré, à cette occasion, le soutien de la Principauté de Monaco pour appuyer les activités de l’OIF, au travers de sa politique de coopération, dans des domaines où l’Organisation apporte une valeur ajoutée, à l’instar de l’autonomisation des femmes et l’éducation des petites filles, notamment au Sahel, ainsi qu’au tourisme durable.
L’Ambassade de Monaco en Allemagne réunit ses Consuls honoraires à Hambourg
30 avril 2024

L’Ambassade de Monaco en Allemagne réunit ses Consuls honoraires à Hambourg

L’Ambassade de Monaco en Allemagne réunit ses Consuls honoraires à Hambourg ©DR Le 26 avril 2024, l’Ambassade de Monaco en Allemagne a tenu sa traditionnelle réunion consulaire, en présence de Mme Isabelle BERRO-AMADEÏ, Conseiller-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, et des Consuls Honoraires de la Principauté en Allemagne et en Autriche.Pour la première fois, ce rendez-vous qui se tient traditionnellement à Berlin, a été délocalisé à Hambourg, dans les locaux de l’entreprise Jung von Matt, de M. Holger JUNG, Consul Honoraire de Monaco à Hambourg.Ces rencontres donnent lieu à des échanges conviviaux et instructifs sur la situation en Principauté, ses relations bilatérales avec l’Allemagne, l’Autriche et la Pologne (l’Ambassade à Berlin étant accréditée auprès de ces trois pays) et permettent à l’Ambassade de dessiner les contours de ses actions pour l’année à venir.Au cours de la réunion, les Consuls ont pu également exposer et valoriser leurs activités. C’est notamment le cas de M. Günther FLEIG, Consul Honoraire de Monaco à Stuttgart, qui a pris part à une croisière scientifique en Antarctique organisée par le Musée Océanographique fin 2023, ou encore de la société JvM CREATORS, qui a effectué une présentation dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Destination Monaco

Contact

Ambassade de Monaco en Russie

Ministère d’État
Place de la Visitation
MC 98000 Monaco

Téléphone :

(+377) 98 98 82 61